Identifiant Mot de Passe OK
 
 
 
 
 
Convaincre le jury des concours : dix erreurs à éviter

Préparations
méthodologiques


Commandez
nos devoirs


Commandez
nos fiches de révision


Téléchargez
50 lettres de motivation

 

Dix erreurs à éviter

Les épreuves de connaissances ne sont pas de simples récitations, il est important de garder à l’esprit que le but du concours est de recruter de bons professionnels. C’est en futur agent et non en élève que vous êtes apprécié pendant cette épreuve. Ne vous présentez pas comme s’il s’agissait d’une formalité.

N'attendez pas, profitez maintenant d'une préparation efficace à l'entretien oral des concours administratifs




 



CE QUE LE JURY ATTEND DE VOUS

Tout en étant irréprochable sur les connaissances, vous devez faire preuve d’esprit d’initiative et montrer votre intérêt pour les questions posées.


- Des connaissances précises et complètes


Contrairement à la conversation avec le jury qui balaie le champ infini de la culture générale, l’interrogation sur programme correspond à une matière précise que vous avez normalement choisie, car vous y êtes à l’aise. Outre que ces connaissances seront utiles dans vos missions, si vous avez le concours, c’est aussi un moyen de tester le sérieux de votre candidature. On peut tenter de faire illusion en culture générale (et encore), mais c’est impossible de bluffer sur une matière technique. Pour décrocher le concours, vous devez prouver que vous avez de bonnes capacités de travail. Cependant, restituer les connaissances du programme ne suffit pas. Il faut savoir les organiser et apporter une réflexion personnelle.

- Une capacité de synthèse

Un quart d’heure, c’est très court pour traiter une question. N’essayez pas de tout dire. On vous demande justement d’identifier l’essentiel et de présenter les points-clés avec cohérence. Savoir ordonner vos idées en peu de temps est justement une compétence professionnelle recherchée dans les administrations afin de gérer des dossiers dans un délai très court. Vous devez sélectionner dans vos connaissances, de quoi construire une présentation cohérente.


- Une réflexion globale

Votre prestation ne sera complète que si vous montrez au jury que vous comprenez l’intérêt de ces questions pour vos missions futures. Essayez de faire des ponts entre la matière étudiée et l’actualité du secteur qui vous concerne. Une discipline n’est pas un monde clos. Ce n’est pas parce que l’énoncé reprend un point du cours, qu’il faut se contenter de le traiter scolairement. Au contraire, vous devez montrer que vous savez dégager les enjeux importants

DIX ERREURS À ÉVITER

Le jour J, il y a de nombreuses façons de gâcher sa prestation. Voici un florilège.

- Se tromper de sujet

Le temps de préparation de l’épreuve varie entre 15 et 30 minutes selon les concours. C’est très court, mais il ne faut pas essayer de gagner du temps n’importe comment. Avant toute chose, il faut lire le sujet plusieurs fois pour comprendre tous les termes. Il arrive que des candidats traitent une autre question que celle posée, confondant deux termes ou deux notions (décentralisation et déconcentration ou région et territoire).


- La tentative de bluff

Les jurys des épreuves de connaissances sont des spécialistes de la matière traitée. Universitaires, enseignants ou directeurs de service, ils connaissent la discipline sur le bout des doigts. Si vous ne savez pas répondre à une question, ne faites surtout pas semblant de savoir. Quand vous travaillerez dans une administration, donnerez-vous à votre supérieur des informations fausses avec assurances, le mettant ainsi lui-même en difficulté ou avouerez-vous votre ignorance en allant chercher la solution ?


- Montrer son avis sur le sujet tiré


Le concours n’est pas une loterie. Si vous tirez un sujet que vous maîtrisez parfaitement, ne montrez pas une mine réjouie du style « alors là, c’est gagné ». Le jury s’empressera de vous poser des questions sur d’autres points du programme pour vérifier l’ensemble de vos connaissances.


- Les imprécisions sur les termes

L’interrogation sur programme nécessite de connaître la définition des termes employés. Certains candidats sont capables de disserter sans s’arrêter sur des notions (intercommunalité, le droit de grève…) mais bloquent lorsqu’on leur demande de les définir. Interrogation ne veut pas dire récitation. La réflexion est de mise.


- Parler en abréviations

Ce n’est pas parce que les membres du jury connaissent la matière, qu’il faut leur parler en langage codé. Éviter les abréviations et les signes non expliqués. Prenez les devants en les explicitant de vous-même au lieu d’attendre la question sur ce point.


- Se tendre ses propres pièges

Il est déconcertant de voir que certains candidats se mettent d’eux-mêmes dans une situation difficile en introduisant dans la discussion un point non abordé par le jury, mais que le candidat ne maîtrise pas complètement. Le jury demande souvent des précisions sur ce point. Ne pas savoir répondre ne joue pas en votre faveur.


- Se noyer dans un verre d’eau

Paniqués par la situation du concours, certains candidats en oublient leur alphabet. Or, le jury ne passe pas son temps à tendre des pièges. La réponse à la question posée peut être très simple. Il ne faut pas oublier de faire fonctionner son cerveau plutôt que de laisser parler l’angoisse de se tromper.


- Se réfugier dans le silence

Si vous ne savez pas répondre à une question, dites-le, mais surtout ne vous taisez pas comme si vous étiez pris en faute. Le jury évalue votre comportement tout autant que vos connaissances. Ferez-vous de même en réunion de service demain ?

- Refuser de répondre à une question hors programme

Ne soyez pas rigide sur la notion de programme et ne répondez pas sèchement au jury s’il vous pose une question que vous jugez en dehors. Demandez-vous d’abord pourquoi il vous pose cette question et comment y répondre. Vous n’êtes pas là pour donner des leçons au jury. Si réellement, il vous semble que vous ne pouvez pas répondre, dans ce cas signalez au jury, avec courtoisie, votre étonnement.


- Oublier qu’il s’agit d’un concours et non d’un examen scolaire

L’erreur majeure des candidats est d’oublier qu’ils sont en situation professionnelle et non pas scolaire. Se comporter comme une élève face à un professeur n’augure pas de votre sens de l’adaptation. Vous devez avant tout montrer vos capacités professionnelles. C’est pourquoi votre attitude compte autant que vos connaissances.




Quelques conseils

Bien écouter les questions avant de répondre

Après votre exposé, le jury vous pose souvent plusieurs questions. Voici ce qu’il ne faut surtout pas faire :


- commencer à répondre avant que le jury n’ait terminé de parler ;

- répondre sans avoir compris le sens de la question ;

- dire que vous pensez avoir déjà répondu dans le cours de votre exposé.


 
 
Conseils
méthodologiques


Comment préparer l’épreuve
orale de conversation
avec le jury ?


Concours aide soignante 01


Concours aide soignante 02


Concours aide soignante 03


Concours aide soignante 04


Concours aide soignante 05


Concours aide soignante 06


Concours aide soignante 07


Concours aide soignante 08


Concours aide soignante 09


Concours aide soignante 10


Concours auxiliaire puéricultrice 01


Concours auxiliaire puéricultrice 02


Concours auxiliaire puéricultrice 03


Concours auxiliaire puéricultrice 04


Concours auxiliaire puéricultrice 05


Concours auxiliaire puéricultrice 06


Concours auxiliaire puéricultrice 07


Concours auxiliaire puéricultrice 08


Concours auxiliaire puéricultrice 09


Concours auxiliaire puéricultrice 10


Concours ifsi


concours ifsi
culture générale


Convaincre le jury :
dix erreurs à éviter


Convaincre le jury à l'oral
des concours administratifs


Culture générale :
France politique et sociale
depuis 1945


Culture générale :
Internet et la démocratie


Culture générale :
l'histoire


Culture générale :
l'union européenne


Culture générale :
la communication


Culture générale :
la culture


Culture générale :
la démocratie


Culture générale :
la guerre


Culture générale :
la religion


Culture générale :
le capitalisme


Entretien de recrutement (1)


Entretien de recrutement (2)


Exemple de lettre de motivation


Fiche révision :
culture générale


Gardien de lapaix :
questions posées à l'épreuve
de culture générale


L'épreuve de culture générale


L'épreuve de dissertation de
culture générale : recettes


La note de synthèse


La note de synthèse :
les règles d'écriture
incontournables


La note de synthèse :
Rédiger le développement


La note de synthèse :
comment lire le dossier ?


La note de synthèse :
Construire la problématique


La note de synthèse :
La gestion du temps


La note de synthèse :
méthode


La note de synthèse :
rédiger l’introduction
 
Autres méthodes
 

Préparations aux concours
Fonction publique
Tests et QCM - Méthodologie
Lettre de motivation - Recrutement