Identifiant Mot de Passe OK
 
 
 
 
 
L'épreuve de culture générale

Préparations
méthodologiques


Commandez
nos devoirs


Commandez
nos fiches de révision


Téléchargez
50 lettres de motivation

 

L’épreuve de culture générale exige de la part du candidat une bonne capacité d’expression écrite, notamment dans les techniques de rédaction de texte.

Même si vous êtes assez sûr de vos capacités d’expression,l’introduction et la conclusion doivent être rédigées sur brouillon, et relues ensuite pour être améliorées. En revanche, la rédaction au brouillon du développement peut être rare: écrire directement au propre,à partir d’un plan détaillé, permet de gagner du temps.
 



L’introduction :

Amenez le sujet
Evoquez en une phrase un problème, ou une situation, plus vaste que le sujet. Cette démarche donne un contexte à la question qui va être traitée.
Elle ménage une phrase introductive qui prépare le lecteur et lui évite d’entrer brutalement dans le sujet.

Présentez le sujet

Donnez tous les renseignements permettant de savoir ce dont il s’agit.

-Cette étape est reliée à la première par un lien logique explicite ou implicite.

-On nomme l’auteur de la pensée à commenter, on cite le titre de l’ouvrage ou du magazine.

-Lorsqu’il y a citation, celle-ci est résumée si elle est longue, reprise telle quelle s’il s’agit de quelques mots.

Annoncer le plan

Composer une phrase originale, qui présente les deux ou trois étapes du plan de la façon la plus fluide possible en insistant sur le lien logique quiles unit.

Plusieurs erreurs sont donc à éviter :

-Ce n’est pas le moment de donner des réponses, elles sont réservées à la conclusion.

-On s’abstient de formules du type : « nous verrons d’abord...nous verrons ensuite », « premièrement...deuxièmement », « dans une
première partie... dans une deuxième partie ». On s’efforce de parvenir à une formulation moins maladroite.

Les différents types de plans :

Il existe trois différents types de plans que l’on peut adapter en fonction
des diverses situations rencontrées. Commençons par le premier plan
nous venant à l’esprit : le plan par opposition

1-Le plan par opposition.
Ce plan est souvent utilisé pour marquer des oppositions fortes dans le
sujet. Il permet de définir, par exemple, les points positifs, puis les points
négatifs; le pour et le contre.

Sujet : Que pensez-vous de la réduction du temps de travail ?

Plan :
1-Les points positifs de la RTT.
a- Meilleure gestion du temps.
b- Vers une civilisation des loisirs.
c-Un net progrès social.

2-Les effets néfastes de la RTT.
a-Les 35 heures ne sont applicables qu’à une partie de la population
active : en sont exclus les cadres, les salariés de PME est.
b-Les difficultés de financement des 35 heures.
c-Le temps gagné sur les loisirs a un prix, comment financer cette liberté
supplémentaire ?

Ce type de plan est proche de l’organisation « Thèse/Antithèse/
Synthèse ». il peut être employé avec certains sujets sur lesquels les
opinions sont radicales et tranchées. L’inconvénient majeur du plan par
oppositions reste la manière caricaturale par laquelle il analyse le sujet,
en effet, il est souvent difficile de soutenir une thèse et son contraire
dans un même plan.

2- Le plan causal.

Ce type de plan est couramment utilisé. Il permet de circonscrire avec
précision les problèmes soulevés dans le sujet. Le plan causal effectue
l’analyse du phénomène, analyse ses causes, puis ses conséquences.

1-Analyse du phénomène.

2-Analyse des causes.

3-Analyse des conséquences.

Sujet : Que pensez-vous de la réduction du temps de travail ?

Plan :

1- Qu’est-ce que la RTT ?
a-Historique de l’application de la loi.
b-Qui sont les principaux concernés ?

2-Causes, pourquoi choisir les 35 heures ?
a-Historique du progrès social au vingtième siècle.
b-L’objectif est d’optimiser la gestion du temps dans les entreprises.

3-Conséquences.
a-Les difficultés liées au financement de la RTT dans les PME.
b-La perte de compétitivité face à la concurrence internationale.

3-Le plan par catégories.

Ce plan reste sans doute le plus efficace des trois. Il permet souvent une
analyse complète du sujet. Il consiste à multiplier les points de vue
concernant le sujet à analyser.
Ces points de vue peuvent être multiples : Point de vue historique, social,
économique, psychologique, politique, affectif, médical, technique, etc.
L’essentiel reste sans doute d’adapter le point de vue en fonction du sujet
traité. Il existe ainsi une multiplicité de points de vue adaptable à la
particularité de chacun des sujets.

Sujet : Que pensez-vous de la réduction du temps de travail ?

Plan :

1-La RTT du point de vue des employeurs.

2-La RTT du point de vue des employés.

3-La RTT : une évolution sociale ?

Ces différents types de plans n’ont de sens que lorsqu’ils s’adaptent
précisément au sujet traité.

La conclusion :

Faire le bilan

Reprendre de façon synthétique la démonstration menée dans le
développement, pour montrer comment on est parvenu à la réponse que
l’on donne.
Il s’agit donc de récapituler ce qui a été étudié dans le corps du
développement. C’est ce que l’on appelle la conclusion récapitulative.

Procéder à un élargissement

Donnez une nouvelle orientation à votre pensée, une piste pour des
recherches ultérieures. Ce n’est possible que si le bilan du
développement permet une autre question qui prolongera la réflexion
au-delà du sujet.

Le meilleur moyen de progresser reste de rédiger vos propres textes.

L’espace concours vous prépare à l’épreuve de culture générale. La
préparation comprend une méthodologie du concours, ainsi que trois
devoirs blancs à renvoyer à la correction.

 
 
Conseils
méthodologiques


Comment préparer l’épreuve
orale de conversation
avec le jury ?


Concours aide soignante 01


Concours aide soignante 02


Concours aide soignante 03


Concours aide soignante 04


Concours aide soignante 05


Concours aide soignante 06


Concours aide soignante 07


Concours aide soignante 08


Concours aide soignante 09


Concours aide soignante 10


Concours auxiliaire puéricultrice 01


Concours auxiliaire puéricultrice 02


Concours auxiliaire puéricultrice 03


Concours auxiliaire puéricultrice 04


Concours auxiliaire puéricultrice 05


Concours auxiliaire puéricultrice 06


Concours auxiliaire puéricultrice 07


Concours auxiliaire puéricultrice 08


Concours auxiliaire puéricultrice 09


Concours auxiliaire puéricultrice 10


Concours ifsi


concours ifsi
culture générale


Convaincre le jury :
dix erreurs à éviter


Convaincre le jury à l'oral
des concours administratifs


Culture générale :
France politique et sociale
depuis 1945


Culture générale :
Internet et la démocratie


Culture générale :
l'histoire


Culture générale :
l'union européenne


Culture générale :
la communication


Culture générale :
la culture


Culture générale :
la démocratie


Culture générale :
la guerre


Culture générale :
la religion


Culture générale :
le capitalisme


Entretien de recrutement (1)


Entretien de recrutement (2)


Exemple de lettre de motivation


Fiche révision :
culture générale


Gardien de lapaix :
questions posées à l'épreuve
de culture générale


L'épreuve de culture générale


L'épreuve de dissertation de
culture générale : recettes


La note de synthèse


La note de synthèse :
les règles d'écriture
incontournables


La note de synthèse :
Rédiger le développement


La note de synthèse :
comment lire le dossier ?


La note de synthèse :
Construire la problématique


La note de synthèse :
La gestion du temps


La note de synthèse :
méthode


La note de synthèse :
rédiger l’introduction
 
Autres méthodes
 

Préparations aux concours
Fonction publique
Tests et QCM - Méthodologie
Lettre de motivation - Recrutement